Objectif 6 : Eau propre et assainissement

« Assurer la disponibilité et la gestion durable de l'eau et de l'assainissement pour tous », tel est l’énoncé du sixième objectif. L'une des huit cibles consiste à augmenter considérablement l’utilisation rationnelle des ressources en eau dans tous les secteurs en garantissant la viabilité des retraits et de l’approvisionnement en eau douce afin de tenir compte de la pénurie d’eau et de réduire nettement le nombre de personnes qui souffrent du manque d’eau.

Objectif 6 : Eau propre et assainissement

« Les eaux usées ne peuvent plus être perçues comme des déchets. Aujourd’hui, seuls 2 % des eaux usées produites dans le monde sont réutilisés. Beaucoup de progrès doivent être faits ! »

Antoine Frérot
Président-directeur général de Veolia

L'industrie est l'un des principaux utilisateurs d'eau en Europe, représentant environ 40 % des prélèvements totaux. En outre, seulement 60 % des eaux usées industrielles sont traitées avant d'être rejetées dans l'environnement.


Nous sommes les experts du traitement et des technologies de l'eau du Groupe Veolia, le leader mondial de la gestion optimisée des ressources. Cela signifie que fournir une eau potable sûre et propre et des solutions de traitement des eaux usées respectueuses de l'environnement est au cœur de toutes nos activités.

Rétablissement de l'approvisionnement en eau potable sûre et propre après un cyclone majeur

Crédit photo : CAPA

En septembre 2017, les îles caribéennes de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont été dévastées par l'ouragan Irma. Causant une destruction généralisée, il a rasé les maisons, échoué les bateaux et anéanti l'approvisionnement en électricité et en eau.

En l'absence de nappe phréatique sur ces îles, les deux usines de dessalement exploitées par SIDEM — filiale de Veolia Water Technologies — représentaient le seul moyen de produire de l'eau potable.

L'usine de Saint-Barthélemy a été largement préservée et, grâce aux efforts ininterrompus de notre équipe, la production d'eau douce pour les 9 500 habitants a repris en moins d'une semaine.

À Saint-Martin, avec une population de 40 000 personnes, la situation a été nettement plus grave ; des unités Mobile Water Services ont été expédiées en urgence, par avion, depuis l’Espagne. Et les collaborateurs de SIDEM ont travaillé avec les équipes d'urgence Veoliaforce, envoyées par la fondation Veolia, pour rétablir l’approvisionnement en eau potable.

 

À son paroxysme, l'ouragan Irma a été classé en catégorie 5, avec des vents à 284 km/h.

« En tant qu'acteur sur la scène humanitaire, notre mission était claire : rétablir au plus vite l'accès à l'eau potable afin de garantir ce service vital et d'éviter une épidémie. Le partenariat opérationnel existant entre la fondation Veolia et la Croix-Rouge française s'est révélé une fois de plus très efficace sur le terrain. » — Thierry Vandevelde, Délégué général de la fondation Veolia

Traitant les eaux usées municipales, industrielles et agricoles, la station d’épuration de Bahr El-Baqar prévient la pénurie d’eau en Égypte

Traditionnellement considéré comme le passage entre la vie et la mort, le Nil est aussi le pilier de l'industrie et de l'agriculture égyptiennes, et la principale source d'eau potable.

Ces dernières années, l'Égypte a cependant souffert d'une grave pénurie d'eau en raison d'une croissance rapide de la population et d'une irrigation inefficace.

Afin de réduire la dépendance vis-à-vis du Nil et de garantir une gestion durable des ressources en eau, la station de Bahr El-Baqar traite 5 000 000 m3 d'eaux usées par jour — l’équivalent de 140 millions de douches.

Notre équipe a fourni à la station 120 filtres à disques permettant d’éliminer les composés organiques, bactéries et autres substances nocives, afin de valoriser les eaux usées en irrigation dans le gouvernorat du Sinaï.

Il s'agit, de loin, de la plus grande installation de filtres à disques au monde, tant par le nombre de filtres fournis que par la surface de filtration. Ceci permet de limiter l'impact environnemental de la station et de réduire globalement les prélèvements d'eau dans le Nil.

La pénurie d'eau touche actuellement près de 700 millions de personnes dans 43 pays. En 2025, 1,8 milliard de personnes vivront dans des pays ou régions touchés par une pénurie d'eau complète et les deux tiers de la population mondiale pourrait vivre dans des conditions de stress hydrique.

« La rareté de l'eau propre est un problème mondial. Les filtres à disques rendent possible une réutilisation des eaux usées à des fins d'irrigation. Ceci est important si l'on veut garantir que tous les peuples puissent, à l'avenir, avoir accès à l'eau potable, tout en luttant contre la faim dans le monde. » — Peter Wiktorsson, chef de projet chez Veolia Water Technologies

La technologie Smart Membrane aide les exploitants à mieux planifier la maintenance

L'usine de dessalement d'Oman Sur traite quotidiennement plus de 150 000 m3 d'eau de mer, et produit 130 000 m3 — l’équivalent de 52 piscines olympiques — d’eau potable par jour, ce qui en fait une installation vitale pour les 600 000 habitants de la région de Sharqiyah.

Les membranes d'osmose inverse garantissent le respect des normes internationales les plus strictes sur l'eau potable. Mais, pour l'exploitant, anticiper quand nettoyer ou remplacer les membranes de filtration est un défi de taille. En collaboration avec Amazon Web Services (AWS), notre équipe a mis au point un prototype qui optimise le calendrier de maintenance pour garantir les performances et éviter les temps d'arrêt.

Ce prototype a été développé durant la première vague de la pandémie COVID-19, mais il est déjà en phase de bêta-test. L'équipe prévoit de passer en production au Moyen-Orient en 2021 avec un objectif : assurer un approvisionnement ininterrompu en eau propre et sûre.

« En partenariat avec Amazon Web Services, nous avons créé un avantage substantiel dans la valeur que nous pouvons apporter à nos clients, notamment en améliorant la résilience opérationnelle des usines d'eau. » — Aude Giard, Directrice du Service digital

« Chez AWS, nous sommes en bonne voie pour alimenter nos activités avec 100 % d'énergie renouvelable d'ici à 2025 et atteindre la neutralité carbone d'ici à 2040. Au-delà de notre propre engagement, nous cherchons également des moyens d'innover aux côtés de nos clients, de les accompagner dans leurs efforts en vue d’accélérer la recherche et l'innovation pour leurs projets durables. Nous sommes ravis de mettre notre expertise technologique au service de Veolia Water Technologies en matière d'accès à l'eau potable et à l'assainissement. » — Julien Grouès, Directeur général d’AWS France.


Découvrez nos autres engagements

Notre conclusion

Depuis septembre 2015, date à laquelle tous les États membres des Nations unies ont adopté les 17 objectifs de développement durable, nos progrès collectifs ont été lents.
Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé à une décennie d'action pour que nous atteignions les objectifs mondiaux que nous nous sommes fixés.

Nous devons tous prendre nos responsabilités et agir aujourd'hui — pas demain — pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer à tous les peuples de jouir de la paix et de la prospérité d'ici à 2030.
 

Chez Veolia Water Technologies, nous nous engageons à soutenir les objectifs de développement durable.

Et vous ? Partagez avec nous votre intérêt pour les ODD et vos progrès