Objectif 13 : Changement climatique

Les changements climatiques touchent tous les pays, sur tous les continents, il est donc plus que jamais nécessaire de renforcer la résilience et la capacité d'adaptation aux risques climatiques et aux catastrophes naturelles. L'ambition énoncée dans l’objectif 13 est d'y parvenir en maintenant l'augmentation de la température mondiale au cours de ce siècle bien en dessous de deux degrés Celsius par rapport aux niveaux préindustriels.

Objectif 13 : Changement climatique

 


« Le changement climatique est la plus grande menace pour un avenir durable mais, dans le même temps, relever le défi climatique représente une occasion en or de promouvoir la prospérité, la sécurité et un avenir plus radieux pour tous. »

Ban Ki-Moon
ancien Secrétaire général des Nations unies

Plus d’un million d’espèces sont menacées d’extinction par le changement climatique.

D’après la Banque mondiale « il n’y a aucune certitude » que l’humanité puisse s’adapter à un monde plus chaud de quatre degrés Celsius.


Chez Veolia Water Technologies, nous continuons à développer une large gamme de solutions innovantes pour améliorer l'impact environnemental de la consommation d'eau. En optimisant leurs processus de gestion de l'eau et en mettant l'accent sur la réutilisation de l'eau et le recyclage des eaux usées, nos clients réduisent directement leurs émissions de gaz à effet de serre.

L’usine d’eau potable de Moos fixe les standards en matière d’économie et de qualité de l’eau

Après seulement trois ans et demi d'études et de réalisation, l'usine d'eau potable de Waldwasser à Moos, en Bavière — dans les environs de Deggendorf, en Allemagne — entrait en service en 2018, devenant du même coup l'une des plus modernes d'Europe.

Non seulement l'installation fournit à plus de 80 000 ménages une eau potable douce et de qualité, mais elle le fait en toute bonne conscience.

Pièce maîtresse de l’installation, un système d’échange d’ions qui adoucit l'eau potable, réduit les teneurs en sulfates, nitrates et chlorures, mais utilise aussi le dioxyde de carbone (CO2) comme agent de régénération. Ce CO2 est récupéré dans les gaz d'échappement d'une industrie chimique, ce qui évite son rejet dans l'atmosphère.

La consommation d'énergie est ainsi réduite de 50 % en comparaison d’autres technologies, et l'atmosphère soulagée de 630 tonnes de CO2 par an — l'équivalent des émissions de CO2 d'une voiture parcourant 6,6 millions de kilomètres par an.

Au vu des importantes économies d'énergie réalisées, le ministère allemand de l'Environnement a parrainé la technologie utilisée dans l'usine d'eau potable de Moos.

Selon la NASA, au cours des 170 dernières années, les activités humaines ont fait augmenter les concentrations atmosphériques en CO2 de 47 % par rapport aux niveaux préindustriels de 1850. C'est plus que ce qui s'est produit naturellement en 20 000 ans.

 

« Parce que l’avenir de nos enfants nous tient particulièrement à cœur. » — Hermann Gruber, Directeur fédéral des travaux publics de Bavière

« Avec une combinaison de procédés unique au monde, c'est certainement l'un des projets les plus passionnants de ces dernières années. » — Uwe Sauer, Responsable des ventes Applications municipales Veolia Water Technologies, Allemagne

Pour stabiliser (voire réduire) les concentrations de CO2 dans l'atmosphère, le monde doit atteindre des émissions nettes nulles. Cela exige des réductions massives et rapides des émissions. — Our World in Data

Borås aspire à créer une ville sans combustibles fossiles

Depuis les swinging sixties, Borås, la deuxième plus grande ville de l'ouest de la Suède, s'est engagée dans le développement durable.

Cet engagement a ouvert la voie à un contrat de 400 millions de couronnes suédoises (42,5 millions d'euros) portant sur la conception et la réalisation d'une ambitieuse station d'épuration pour ses 210 000 habitants. Entrée en service fin 2018, la station intègre les dernières avancées en matière de traitement durable des eaux usées afin de produire des boues ayant le meilleur potentiel à générer de l'énergie dans l'usine de biogaz voisine. Elle permet aussi la récupération du phosphore, principalement par voie biologique, en vue de sa réutilisation comme engrais.

Nous travaillons avec Borås Energi och Miljös depuis plus de dix ans. Ensemble, nous fournissons à la municipalité de Borås des services de chauffage et de refroidissement urbains, de traitement du biogaz, de gestion des déchets, de traitement de l'eau et des eaux usées, ainsi que des services liés à l'énergie et à la propreté.

L'objectif commun est de convertir l'énergie des flux de déchets de la ville en valeurs renouvelables et de créer une ville sans combustibles fossiles.

La Suède entend devenir le premier État-providence sans énergie fossile au monde, pour faire valoir une société prospère, inclusive et égalitaire sans émission de gaz à effet de serre. En 2017, à une large majorité, les parlementaires ont introduit un cadre de politique climatique visant à atteindre des émissions nettes nulles au plus tard en 2045, et des émissions négatives par la suite.

 

« Nous sommes vraiment fiers que Borås dispose d'une station d'épuration répondant aux normes environnementales les plus élevées. » — Jonas Holmberg, Directeur marketing de Borås Energi och Miljö.

Soutenir la vision de l'Égypte à l'horizon 2030 pour favoriser un développement urbain et une croissance économique durables

Caire Électricité Production Company, filiale de la Société holding égyptienne d’électricité (EEHC) , a attribué au consortium mené par nos équipes, en Égypte et en France, le contrat de conception et de réalisation des usines de traitement de l'eau et des eaux usées de la centrale supercritique d'Assiut et de la centrale électrique du Caire Ouest.

La mission : remédier à la pénurie d'eau et aux pannes de courant actuelles dans le pays.

Une équipe de quelque 180 ingénieurs, issus de l'ensemble du consortium, a permis aux deux centrales de fonctionner à leur capacité maximale, et de satisfaire leurs besoins en eau de chaudière et leur forte demande en eau déminéralisée ultra-pure.

Le projet a contribué à réduire la consommation de réactifs chimiques et à éliminer les eaux usées contaminées, améliorant ainsi la qualité de l'eau rejetée tout en contribuant à la continuité de la fourniture en électricité dans la région.

 

Avec l'augmentation de la demande en énergie, la consommation d'eau du secteur de l'électricité devrait s'accroître, grevant encore les rares ressources en eau. Trente-six pays dans le monde souffrent déjà d'un stress hydrique élevé ou extrêmement élevé.

« La centrale d'Assiut est entièrement conçue et mise en œuvre pour fonctionner au gaz naturel et/ou au mazout. Elle intègre un système de récupération des cendres pour traiter les fumées afin de garantir notre engagement à maintenir notre environnement sûr et propre. » — Emad Gamal Ragheb, chef de projet, Société de production électrique de la Haute-Égypte (UEEPC).


Découvrez nos autres engagements

Notre conclusion

Depuis septembre 2015, date à laquelle tous les États membres des Nations unies ont adopté les 17 objectifs de développement durable, nos progrès collectifs ont été lents.
Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé à une décennie d'action pour que nous atteignions les objectifs mondiaux que nous nous sommes fixés.

Nous devons tous prendre nos responsabilités et agir aujourd'hui — pas demain — pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer à tous les peuples de jouir de la paix et de la prospérité d'ici à 2030.
 

Chez Veolia Water Technologies, nous nous engageons à soutenir les objectifs de développement durable.

Et vous ? Partagez avec nous votre intérêt pour les ODD et vos progrès