Objectif 1: Pas de pauvreté

Lutter contre la pauvreté n’a jamais été aussi important. Les problèmes sanitaires et les catastrophes naturelles ont fait grimper l'indice d'extrême pauvreté pour la première fois depuis des décennies. L’objectif 1 vise à garantir, pour tous les hommes et toutes les femmes, les mêmes droits d'accès aux ressources économiques et naturelles ainsi qu'aux services de base.

Objectif 1 : Pas de pauvreté

 


« Aussi longtemps que la pauvreté, l’injustice et les inégalités criantes persisteront dans notre monde, aucun de nous ne connaîtra de repos ; en outre, la campagne d'action mondiale contre la pauvreté représente une si noble cause que nous ne saurions décliner l'invitation. »

 

Nelson Mandela
ancien Président de la République d’Afrique du Sud
 

On estime que 71 millions de personnes ont basculé dans l’extrême pauvreté en 2020.

70 % des personnes vivant dans l’extrême pauvreté (celles qui gagnent moins de 1,90 dollar par jour) se trouvent en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.


Grâce à des solutions durables d'assainissement et d'eau potable, Veolia Water Technologies joue un rôle vital dans la contribution à la croissance économique qui réduit la pauvreté.

Malgré bien des atouts naturels, Beyrouth et nombre de ses habitants manquent cruellement d’eau et d’assainissement

Du point de vue géologique, le Liban possède une abondance de ressources naturelles telles que le calcaire, le minerai de fer et le sel ; le pays manque cependant d'une ressource vitale : l'eau.

Depuis des décennies, le pays souffre d'une grave pénurie d'eau qui, selon la Banque mondiale, touche environ 1,6 million de personnes à Beyrouth et dans la région du Mont-Liban. La crise affecte particulièrement les quartiers défavorisés du sud de Beyrouth, où l’on a rapporté que les habitants n'avaient accès à l'eau potable que quelques heures par jour.

Un projet visant à accroître l'approvisionnement en eau potable de ces résidents a démarré en novembre 2017. Plus de trois ans plus tard, nos équipes utilisent un procédé de traitement par coagulation pour potabiliser l'eau de surface.

À compter de 2022, l'installation alimentera en eau 16 réservoirs d'approvisionnement, via un réseau de distribution long de 187 km traversant le sud de Beyrouth et certaines parties du Metn, de Baabda et d'Aley, pour permettre à ces 1,6 million de personnes d'avoir accès à une eau potable sûre et propre.

L’installation produit chaque jour 250 000 m3 d’eau potable — l’équivalent de 100 piscines olympiques.

Une eau de bonne qualité pour de meilleures conditions de vie

Le Sri Lanka, une île située au sud de l'Inde, est réputé pour la beauté de ses paysages tropicaux. Il a aussi été marqué par des conflits durant plus de 30 ans et doit désormais faire face à un nombre croissant de défis en raison du changement climatique.

Fort de nouvelles stratégies et d'une économie inclusive, le pays a surmonté bien des difficultés liées à la pauvreté. En 2017, notre filiale OTV remportait un important contrat pour la construction de cinq usines de traitement d'eau dans la zone agricole de Greater Matale.

La population consommait jusqu’alors de l'eau non traitée, en provenance de sources insalubres, et s'exposait à des maladies rénales chroniques. En offrant aux habitants un meilleur accès aux services de base, nos équipes améliorent les conditions de vie de cette population et contribuent à lutter contre la pauvreté.

 


75 000 m3/j d’eau potable seront traités et distribués au long des 430 km de réseau.

« L'accès à l’eau est un facteur clé de croissance pour les villes, leurs habitants et leur économie. Veolia est solidement implanté et résolument engagé en zone Asie-Pacifique. Aujourd’hui, c’est au Sri Lanka que nos solutions participent au développement et à la compétitivité d'un territoire. » — Claude Laruelle, Directeur général adjoint en charge des finances du Groupe Veolia.

Collaboration avec la Fondation Philanthropique Princesse Al Anoud sur un projet d’usine de dessalement en milieu rural

Haqal est un village montagneux situé à 90 km au nord-est de la région d’Al-Laith et à 200 km de La Mecque. En l’absence de traitement d’eau adéquat, les habitants de Haqal ont parfois consommé une eau polluée provenant des puits et des étangs de la région.

Créée en 2000, la Fondation Philanthropique Princesse Al Anoud se consacre à tous types d'œuvres caritatives, comme les projets de logement et de traitement de l'eau, la construction de mosquées, ou l'aide aux personnes ayant des besoins spécifiques.

En collaboration avec cette fondation, notre équipe a réalisé une usine de dessalement à Haqal, dans la province de La Mecque. Cette installation, opérationnelle depuis mai 2014, permet à 65 villages et 10 000 citoyens de disposer d'une eau propre et gratuite.

Le contrat pour la fourniture et la réalisation de l’usine de dessalement de Haqal a été signé par son Altesse Royale le Prince Saud Bin Fahd Bin Abdulaziz Al Saud, PDG de la Fondation Princesse Al Anoud, et Badr Ghawji, Directeur Général de Veolia Water Technologies en Arabie saoudite.

 

L'Arabie saoudite est fortement urbanisée, près de 85 % des citoyens vivant dans des villes. Cependant, le projet Borgen estime que quatre millions de Saoudiens vivent dans des bidonvilles à la périphérie de ces villes — le pays ne publiant pas de statistiques régulières, les estimations varient entre les organismes extérieurs.

« Nous sommes extrêmement fiers de participer à un projet aussi important qui reflète l'engagement de Veolia à soutenir les communautés saoudiennes. Par nos efforts conjoints avec la Fondation Philanthropique Princesse Al Anoud, nous entendons jouer un rôle clé dans l'éducation des communautés locales du Royaume sur les défis environnementaux à venir. »— Dr Badr Ghawji, Directeur Général de Veolia Water Technologies Arabie saoudite


Découvrez nos autres engagements

Notre conclusion

Depuis septembre 2015, date à laquelle tous les États membres des Nations unies ont adopté les 17 objectifs de développement durable, nos progrès collectifs ont été lents.
Le Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, a appelé à une décennie d'action pour que nous atteignions les objectifs mondiaux que nous nous sommes fixés.

Nous devons tous prendre nos responsabilités et agir aujourd'hui — pas demain — pour mettre fin à la pauvreté, protéger la planète et assurer à tous les peuples de jouir de la paix et de la prospérité d'ici à 2030.
 

Chez Veolia Water Technologies, nous nous engageons à soutenir les objectifs de développement durable.

Et vous ? Partagez avec nous votre intérêt pour les ODD et vos progrès