Techno Business Units

  • ANOXKALDNES
  • AQUAFLOW
  • BIOSOLIDS
  • BIOTHANE
  • EVALED
  • HYDROTECH
  • IDRAFLOT
  • IDRASCREEN
  • PMT

Alizair™ A

Les meilleures performances pour l'élimination des sulfures d'hydrogène, des autres sulfures, de l'ammoniac et des amines (RNH₂) sont obtenues en utilisant des espèces autotrophes.

Dans ce cas, le matériau utilisé est du Biodagene™, un minéral non dégradable. Ce matériau se présente sous la forme de granulés à forte porosité.

Une solution d'éléments nutritifs est aspergée sur le matériau filtrant pour nourrir la biomasse épuratrice. En principe, il faut au minimum les éléments suivants pour assurer un fonctionnement optimal :

 

  • Une source de carbone,
  • Une source d'azote et de phosphore.

 

En général, l'aspersion d'eau usée sur le matériau filtrant apporte suffisamment d'éléments nutritifs et d'humidité.

Les séquences d'aspersion du lit filtrant sont gérées automatiquement à partir du débit d'air à traiter, de l'humidité de l'air. L'intensité de l'arrosage dépend aussi de la granulométrie du matériau mis en place.

Alizair™ A peut atteindre des débits de filtration très élevés (500 m³/m²/h) avec des charges de traitement qui peuvent dépasser 50g/h/m³ de matériau.

Alizair™ H

Lorsque l'objectif recherché est le traitement des Composés Organiques Volatils (COV), le filtre et son fonctionnement sont configurés de manière à favoriser le développement d'espèces hétérotrophes. Les supports granulaires utilisés sont alors à base de tourbes.
Traitement du biogaz et des odeurs

Alizair™ / Alizair™ Package Plant

Pour éviter la propagation de mauvaises odeurs et assurer aux agents d'exploitation un environnement de travail sain et sécurisé, les ouvrages sont donc mis en dépression et l'air vicié ainsi collecté subit un traitement de désodorisation via le procédé Alizair™.
Traitement du biogaz et des odeurs