Techno Business Units

  • ANOXKALDNES
  • AQUAFLOW
  • BIOSOLIDS
  • BIOTHANE
  • EVALED
  • HYDROTECH
  • IDRAFLOT
  • IDRASCREEN
  • PMT

Uranex® Elimination de l’uranium

Echange d’ions pour de l’eau potable sans uranium

Selon la directive en vigueur de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la teneur en uranium de l'eau potable devrait être inférieure à 9 µg/l. Avec le procédé Uranex®, cette valeur cible peut être atteinte en toute sécurité.

Le procédé d'échange d'ions hautement sélectif URANEX® adsorbe de manière très sélective l'uranium de l'eau potable et est ainsi conforme à la directive. La composition de l'eau restante reste inchangée.

 

Avantages

  • procédé très sélectif
  • très faible teneur en uranium résiduel à la sortie (<0,1 ppb)
  • pas de changement de composition de l'eau
  • peut être combiné avec les procédés de traitement existants
  • s'adapte facilement aux changements de qualité de l'eau
  • technologie simple pouvant être automatisée
  • exigence de contrôle très faible
  • faible coût d'exploitation
  • échange du matériau filtrant et élimination en toute sécurité réalisés par Veolia Water Technologies

 

 

Performances de la technologies Uranex™

  • procédé hautement sélectif
  • très faible teneur en uranium résiduel dans l'effluent
  • pas de changement dans la composition de l'eau
  • combinable avec les procédés de traitement existants
  • facilement adaptable à différentes qualités d'eau
  • technologie simple et automatisable
  • facilité d'utilisation
  • faible coût d'exploitation

Uranium dans les eaux souterraines

L'uranium naturel se trouve dans un grand nombre d'eaux souterraines en Europe et en Amérique du Nord, il peut ainsi entrer en contact avec l'eau potable via les puits. Les concentrations en uranium peuvent être comprises entre moins de 1 et plus de 100 ppb par litre.

Dans les eaux naturelles, l'uranium existe presque exclusivement sous forme de carbonates et de sulfates solubles complexes. Le danger ne provient pas des radiations radioactives mais de sa toxicité en tant que métal lourd, susceptible de provoquer des lésions rénales.

L’agence fédérale allemande pour l’environnement a publié une valeur indicative de 10 ppb par litre . L' OMS recommande une valeur inférieure à 15 ppb d'uranium par litre d'eau potable. Ces valeurs ne peuvent souvent être observées que par un traitement approprié.

 

Le procédé URANEX®
Le procédé URANEX® est une technologie d'échange d'ions qui adsorbe de manière très sélective l'uranium contenu dans l'eau sans modifier les composants restants de celle-ci.

L'eau brute entre par le haut dans le filtre à adsorption et le traverse en mode écoulement (voir le schéma de circulation). Le matériau filtrant utilisé est approuvé par l’agence fédérale allemande de l'environnement pour le traitement de l'eau potable.

Veolia Water Technologies remplace ce matériau hautement efficace au bout d’un certain temps (en fonction de la qualité de l’eau brute plutôt qu'en fonction des valeurs de sortie du filtrat ou du matériau chargé) et assure une élimination en toute sécurité.

 

 

 

Echange du matériau filtrant
 

Fin 2010, Veolia Water Technologies a construit la première usine de régénération sans résidus ni eaux usées au monde, pour traiter les résines chargées d'urane. L’exploitation de cette usine est assurée par notre société partenaire WISUTEC.

Avec cette usine de régénération, la résine est régénérée sans résidus pour être réutilisée dans le traitement de l'eau potable. L'urane résultant est récupéré sous forme de matériau réutilisable.