Techno Business Units

  • ANOXKALDNES
  • AQUAFLOW
  • BIOSOLIDS
  • BIOTHANE
  • EVALED
  • HYDROTECH
  • IDRAFLOT
  • IDRASCREEN
  • PMT

Dégazeurs sous vide

Dégazéification de qualité industrielle

Les dégazeurs sous vide, également connus sous le nom de dégazéificateurs sous vide, utilisent un récipient sous pression vertical, plusieurs étages de vide et des pompes à vide pour éliminer en continu les gaz indésirables des liquides. Les tours à garnissage, supportées par de puissantes pompes à vide, réduisent la pression partielle de la vapeur environnante, ce qui favorise le transfert de masse du liquide à la phase gazeuse.

Caractéristiques

Un système de dégazage sous vide comprend une tour avec un bassin collecteur intégré, une pompe à vide et une pompe d’expédition. Des dispositifs anti-buée et des condenseurs sur les lignes à vide sont utilisés pour protéger les pompes à vide de la corrosion et des dommages causés par l'humidité entraînée par le flux de gaz. Les joints d’étanchéité font partie intégrante des pompes d’expédition afin d’empêcher la réintroduction d’air dans l’eau. Enfin, les transmetteurs de niveau sont utilisés pour contrôler le débit d'eau d'alimentation, empêcher les inondations et protéger les pompes de transfert de la cavitation.

 

Veolia peut fournir des dégazeurs autonomes avec des capacités allant de 100 à 10 000 gpm pour une seule unité, ou des systèmes complets pouvant inclure des tours à vide, des pompes à vide à anneau liquide, des éjecteurs, des garnissages de transfert de masse, des systèmes de dosage de désoxygénants chimiques et des pompes de transfert. Veolia choisit des matériaux de construction offrant une résistance efficace à la corrosion dans les conditions d'utilisation les plus agressives.

 

Avantages

Le système exclusif de Veolia offre le meilleur rapport qualité-prix du marché grâce à l'optimisation du diamètre de la tour, au nombre d'étages, à la géométrie du lit et à la capacité de vide sur la base de la salinité, de la température et des autres conditions de l'eau affluente.

 

Applications

  • Solution de désoxygénation Merrill-Crowe
  • Désoxygénation de l’eau produite

 

Les dégazeurs sous vide sont principalement utilisés dans les flux d’eau pour éliminer les gaz dissous, notamment l’oxygène, l’azote, le dioxyde de carbone et les composés organiques volatiles, susceptibles de provoquer la corrosion, l’encrassement et le colmatage des systèmes de tuyauterie et d’injection. Lorsqu'ils sont utilisés dans les systèmes de traitement de l'eau d'alimentation des chaudières, ils constituent un moyen rentable d'éliminer le dioxyde de carbone entre les colonnes d'échange de cations et d'anions.

 

Les systèmes de dégazage sous vide de Veolia sont également couramment utilisés pour éliminer l'oxygène dans le cadre du procédé Merrill Crowe dans les mines d'or et d'argent. D'autres applications comprennent l'élimination de l'oxygène pour la protection contre la corrosion lors de la récupération améliorée du pétrole utilisant de l'eau de mer, ainsi que l'élimination de l'oxygène de l'eau de process dans le secteur de l'énergie.

Fonctionnement

Lors du dégazage sous vide, la répartition uniforme de l'eau d'alimentation et l'équilibrage hydraulique en descendant depuis le haut de la tour et sur sa section transversale sont des facteurs clés dans la conception, car l'eau circule dans un lit de garniture de transfert de masse qui optimise la zone de contact liquide / phase vapeur et, par conséquent, réduit les temps de séjour et les exigences de vide. Lorsque le système à vide retire tous les gaz de la phase vapeur, il réduit la pression du système au-dessous de la pression atmosphérique, ce qui favorise la diffusion des molécules de gaz dissous dans l’eau dans la phase vapeur. Ainsi, la concentration de gaz dans l'eau est réduite. Dans ces conditions, les gaz dissous dans le liquide sont extraits et évacués du haut de la tour. L'intensité du vide et le volume de vapeur éliminé du système déterminent le degré d'élimination.

 

Pour certaines applications nécessitant des niveaux extrêmement faibles de gaz dissous, des tours à deux étages sont conçues pour optimiser le processus d'extraction en mettant en phase le processus d'élimination avec des degrés de vide de plus en plus élevés. Ces systèmes utilisent une tour plus haute dotée de deux lits indépendants à garnissage aléatoire avec des pompes à vide dédiées pour chaque lit. Les dégazeurs sous vide à deux étages ont des composants internes spécialement conçus pour assurer une élimination hautement efficace du gaz sans inondation ni court-circuit. Une méthode efficace d'étanchéité sous pression entre ces deux étages garantit la différence de pression entre eux. Cette caractéristique  permet d’éliminer les gaz de manière plus efficace que dans une phase à une étape qui nécessiterait une capacité de vide beaucoup plus grande.

 

Les dernières traces de gaz dissous sont les plus difficiles à éliminer et la concentration ne peut jamais être réduite à zéro. En règle générale, 50 parties par milliard (ppb) d'oxygène est le niveau le plus bas pouvant être atteint avec le dégazage sous vide. Après la deuxième étape de remplissage, le liquide peut se déposer dans une partie du puisard permettant à l'agent chimique désoxygénant, à base de sulfite, de réagir et de réduire encore davantage la concentration en oxygène résiduel, si nécessaire. Le puisard ou la partie de stockage, situé au bas de la tour, collecte l’eau dégazéifiée, répondant ainsi aux exigences de charge nette absolue à l’aspiration (NPSHR) de la pompe d’expédition.