Techno Business Units

  • ANOXKALDNES
  • AQUAFLOW
  • BIOSOLIDS
  • BIOTHANE
  • EVALED
  • HYDROTECH
  • IDRAFLOT
  • IDRASCREEN
  • PMT

Biostyr™

Filtre biologique aéré (BAF)

Avec plus de 25 ans d'expérience en biolfiltration et plus de 160 références dans ce domaine, Veolia Water Technologies est le leader mondial du marché.

Biostyr™ - La solution compacte de biofiltration

Biostyr™ est un procédé simple et innovant permettant d'éliminer la pollution dans un ouvrage compact présentant de ce fait une faible empreinte environnementale. Biostyr™ est capable d'éliminer les pollutions carbonée (DCO & DBO) azotée (NH4-N et NO3-N) et particulaire (MES). 

La conception modulaire du Biostyr™ en fait un outil particulièrement adapté en cas de variations de charge, une partie des cellules de traitement pouvant être mises à l'arrêt et redémarrées rapidement.

 

Le Biostyr™, en tant que biofiltre, combine dans un ouvrage unique :

 

  • un réacteur biologique
  • un filtre physique pour stocker la biomasse et retenir la pollution particulaire.


De ce fait, Biostyr™ ne nécessite pas de clarificateur final.
 

Avantages

  • S'adapte à n'importe quel effluent d'activité
  • Compact : faible emprise au sol - faible empreinte environnementale
  • Traitement biologique et filtration combinés : pas de séparateur (clarificateur) aval
  • Traitement possible en une seule étape, y compris pour l'élimination de l'azote
  • Exploitation complétement automatisée
  • Conception modulaire donc réponse rapide aux variations de charges
  • Matériau flottant (Biostyrène™) : lavage par gravité (pas de pompes de lavage)
  • Seule l'eau traitée est en contact avec l'air, même pendant les lavages : absence de nuisance garantie sans qu'il soit nécessaire de désodoriser le ciel gazeux de l'ouvrage.
  • Crépines accessibles et peu sujettes au colmatage (car en contact avec l'eau traitée)


Applications

Biostyr™ existe en plusieurs versions en fonction de la nature de la pollution à traiter :

  • Pollution carbonée uniquement
  • Pollution carbonée et nitrification de l'azote
  • Pollution carbonée et pré-dénitrification, nitrification en ouvrages séparés
  • Pollution carbonée et nitrification-dénitrification simultanées
  • Nitrification ou dénitrification tertiaire avec, dans ce dernier cas, ajout d'une source de carbone soluble

 

Système breveté de traitement de l'azote en une seule étape :
 

Biostyr™ permet l'élimination de l'azote total en réalisant une nitrification et dénitrification simultanées dans un réacteur unique. Les avantages de la « nit/dénit » simultanée sont :

  • Une consommation énergétique plus faible car :
    o Demande en air plus basse 
    o Réduction du débit de recirculation
  • Une réduction du coût des équipements car :
    o Grille d'aération commune pour l'air lavage et l'air procédé
    o Pompes et surpresseurs plus petits

 

Biostyr™ est particulièrement adapté chaque fois que la compacité est recherchée, par exemple :

  • Dans les zones touristiques et balnéaires où la pression foncière et de voisinage sont élevés,
  • Dans les zones de montagne où, en raison de la rigueur du climat, celle-ci permet de confiner totalement les bassins à l'abri des intempéries, la flexibilité du procédé face aux variations de charge constituant un autre atout.
     

 

Biostyr est basé sur l'utilisation d'un matériau de remplissage léger et flottant : le Biostyrène

Le Biostyrène™ est composé de billes de polystyrène fabriquées spécialement et calibrées en fonction du résultat recherché. Ces billes sont bloquées sous le plafond de l'ouvrage en béton (la cellule), lequel est garni de crépines qui laissent s'écouler l'eau traitée. De par sa nature, le Biostyrène™ permet d'optimiser la durée de cycle entre deux lavages et d'éviter les colmatages.

L'alimentation par le fond entraîne un phénomène d'auto compactage du lit filtrant avec un effet bénéfique sur sa capacité à retenir les matières en suspension. Les crépines situées en partie haute du filtre sont facilement accessibles.

La rampe d'aération est située en partie basse de l'ouvrage, ce qui optimise la durée de contact entre l'eau usée et l'air procédé.

La biomasse et les matières en suspension accumulées dans le filtre doivent être évacuées régulièrement. De ce fait, des lavages périodiques sont appliqués. La légèreté du matériau permet de laver le système par simple expansion gravitaire du medium filtrant en utilisant l'eau traitée stockée dans la partie supérieure de l'ouvrage (chasse d'eau). Il en résulte moins d'équipements à installer (pas de pompe de lavage), une maintenance réduite et une meilleure efficacité énergétique.
 

Quelques références

  • Achères BIOSAV (France) : la plus importante référence en biofiltration au monde (Pré Dénitrification et nitrification en deux étapes) - 6 000 000 EH - 2016
  • Davyhulme, Manchester (UK) : Traitement des eaux usées (Nitrification Tertiaire) - 1 500 000 EH - 2014
  • Les Grésillons (France) : (Pré Dénitrification et nitrification en deux étapes) - 1 200 000 EH - 2012
  • Lyon-Saint-Fons (France) : (nitrification tertiaire) - 980 000 EH - 2011
  • Hebei Shijiazhuang Qiaodong WWTP : Projet d'extension (post dénitrification) - débit nominal 20 833 m³/h - 2010
  • Patapsco, Baltimore (Etats-Unis) : 12 776 m³/h (traitement tertiaire) - 2010
  • Blackburn (Royaume-Uni) : Nitrification tertiaire - 3 542 m³/h - 2009
  • Wingan (Royaume-Uni) : Nitrification tertiaire - 7 528 m³/h - 2009
  • Maidao (Chine) : Extension de la station des eaux usées (Élimination totale de l'azote) - 140 000 EH - 2007
  • Montpellier (France) : Réhabilitation et extension de la station des eaux usées (Élimination de la pollution carbonée) - 170 000 EH - 2007
  • Newham (Royaume-Uni) : Unité compacte acier inoxydable (Elimination de l'azote total)- 25 000 EH - 2006
  • Denver (US) : Nitrification tertiaire avant réutilisation de l'eau traitée (système de refroidissement d'une centrale thermique) - 325 000 EH - 2005
  • Nanhai (Chine) : Station des eaux usées (Élimination du carbone et de l'azote) - 125 000 EH - 2005
  • Songdo (Corée) : Station de traitement des eaux usées (Élimination totale de l'azote)- 33 000 EH - 2004
  • Genève-Aire (Suisse) : Traitement des eaux usées municipales (traitement secondaire) - 600 000 EH - 2003
  • Helsinki (Finlande) : Station de traitement de Viikinmäki (Post-Dénitrification) - 900 000 EH - 2003
  • Freeport (US) : Traitement des eaux usées (Nitrification Tertiaire) - 76 000 EH - 2001
  • Herford (Allemagne) : station des eaux usées (Élimination totale de l'azote) - 250 000 EH - 1998
  • Alanya (Turquie) : Station des eaux usées (Nitrification Secondaire) - 145 000 EH - 1998
  • Nyborg (Danemark) : Station de traitement des eaux usées (Élimination totale de l'azote) - 60 000 EH - 1992
  • Cergy (France) : Système de traitement des eaux usées municipales (Nitrification Secondaire) - 200 000 E H - 1992