Techno Business Units

  • ANOXKALDNES
  • AQUAFLOW
  • BIOSOLIDS
  • BIOTHANE
  • EVALED
  • HYDROTECH
  • IDRAFLOT
  • IDRASCREEN
  • PMT

Biolix™

Elimination des graisses

Solution de traitement biologique pour l'élimination des graisses et des hydrocarbures issus des unités de prétraitement.

Le traitement biologique aérobie des graisses Biolix™ repose sur l'utilisation d'une biomasse spécifique, capable de dégrader le substrat particulier que constituent les graisses, en produisant des boues et du CO2.

Les graisses piégées au niveau du dessableur-dégraisseur, ou provenant d'un apport extérieur, sont dégradées dans un réacteur aéré et brassé.

 

Avantages

Comparé aux autres filières d'élimination (enfouissement, incinération, traitement biologique anaérobie, compostage, traitement physico-chimique) et leurs contraintes respectives, le procédé Biolix™ offre de nombreux avantages :

  • compacité,
  • facilité d'exploitation,
  • faible coûts d'investissement et d'exploitation,
  • adaptation à de fortes charges,
  • traitement complet.

 

Applications

Le procédé Biolix™  convient au traitement des graisses d'origine domestique ou industrielle :

  • issues des unités de prétraitement,
  • issues des bacs à graisse installés sur les réseaux.


Le procédé Biolix™ est notamment adapté au traitement des eaux usées municipales, où la présence de graisses est due à la consommation humaine.

Il est particulièrement approprié au traitement des matières grasses des effluents d'industries agro-alimentaires (abattoirs, produits laitiers, conserves,...) qui rejettent des graisses en quantité pouvant atteindre 250-300 MeH/litre.

Le procédé  Biolix™ comprend :

  • un dégrillage ou tamisage qui élimine les flottants non biodégradables
  • une bâche d'homogénéisation, ou bac tampon, qui sert aussi à l'équilibrage du pH au voisinage de 7 par addition de chaux et à injection de nutriments (N et P) destinés à favoriser le développement de la biomasse épuratrice
  • un réacteur, disposant d'une bonne aération et d'un bon brassage, alimenté en continu, ou en semi-continu pour éviter une demande en oxygène trop élevée et la formation d'inhibiteurs de la croissance bactérienne.

 

Performances

  • Production de boues : 0,2 kg SS/kg DCO.
  • Réduction de la DCO : 70-75 %. (DCO soluble > 99 %)
  • Réduction des lipides : 85-95%. (Lipides solubles > 99 %)
  • Réduction SS : 50-60 %