31 octobre 2018

Robert Wiseman Dairies

Réduire la consommation d'eau pour accroître la valeur économique et limiter l'empreinte carbone.

Dans la transformation du lait, l’eau représente l’un des principaux coûts : chaque litre de lait transformé nécessite 1,3 litre d’eau et produit en outre 4,2 g de DCO (demande chimique en oxygène). Cette pollution se retrouve ensuite dans les effluents.
L’entreprise Robert Wiseman a décidé d’optimiser son usage de la ressource, en réduisant de 25 % la consommation d’eau de l’ensemble de ses laiteries, sur une période de cinq ans.
Le projet a été lancé dans sa principale usine, à Bridgwater, qui transforme 125 millions de litres de lait par jour.
Veolia Water Technologies (VWT) a accompagné l’entreprise Robert Wiseman dans ce projet, en fournissant un système de flottation à l’air dissous (DAF) et un bioréacteur membranaire (MBR) pour traiter la DCO. La qualité de l’eau traitée a dépassé les exigences environnementales et s’est avérée telle que l’entreprise a choisi de la réutiliser.
 
VWT a donc proposé son système d’osmose inverse (OI) MegaRO™ pour permettre un recyclage de l’effluent dans le système de nettoyage en place. La technologie MegaRO met en oeuvre des membranes qui éliminent à 99 % la DCO résiduelle, les sels dissous et bactéries présents dans l’effluent traité, produisant ainsi une eau de qualité équivalente voire supérieure à celle du réseau. Avec son procédé Biosep®, VWT figurait parmi les pionniers des technologies MBR. Fort de cette expertise, VWT a pu concevoir avec succès une installation dans laqullel’effluent en sortie de MBR alimente directement le système MegaRO. Robert Wiseman est ainsi devenu la première entreprise laitière du Royaume Uni à se doter d’un système de recyclage par OI, permettant de réutiliser 200 m3/jour d’effluents de procédé.
 
Le procédé d’osmose inverse fonctionne par application d’un gradient de pression. Mais les membranes basse-pression et les pompes à haut rendement du système MegaRO en font l’un des systèmes les plus efficaces au plan énergétique sur le marché. Cette faible consommation énergétique va de pair avec une réduction de l’empreinte carbone et des coûts d’exploitation. De plus, la qualité du concentrat obtenu avec le système MegaRO est suffisante pour autoriser un rejet direct dans le réseau d’évacuation.
 
« Les coûts d’exploitation du système MegaRO étant réduits, l’eau recyclée reste moins chère que celle du réseau, même en incluant l’amortissement du capital. Nous prévoyons un retour sur notre investissement, d’un montant de 153 000 €, en deux ans et demi environ. » atteste Eleanor Walton, responsable de projet chez Robert Wiseman Dairies.
 
Après 6 moins d’opération, Eleanor Walton s’est montrée suffisamment confiante pour faire part à Veolia Water Technologies d’un second projet visant à recycler 80 m3/jour supplémentaires. « Nous souhaitons aussi déployer ce type de technologie sur certains de nos sites où les coûts de rejets sont élevés » précise-t-elle.

------
Robert Wiseman Dairies exploite 6 laiteries, 14 centres de distribution et emploie plus de 4 700 salariés.
Robert Wiseman Dairies fournit un tiers du lait consommé au Royaume Uni.